La toxine de type A, la plus connue du groupe, est produite dans des conditions de laboratoire contrôlées, purifiée, conditionnée et vendue pour le traitement de nombreuses maladies, dont le blépharospasme, l’hyperhidrose, les spasmes musculaires en général et, récemment, également pour le traitement cosmétique du vieillissement des rides du visage.

La toxine botulique bloque la libération de l’acétylcholine et empêche le muscle de recevoir le signal nerveux de contraction.

La toxine botulique est indiquée pour le traitement anti-vieillissement des rides dites  » dynamiques « , c’est-à-dire celles résultant de l’action des muscles qui se contractent de façon répétée dans les mouvements d’expression du visage (en particulier les rides du milieu du front, immédiatement au-dessus du nez, mais aussi dans la région frontale et les rides périorbitaires).

La procédure, extrêmement simple, consiste en l’infiltration avec la toxine botulique des muscles qui font que les rides sont traitées. L’opération n’est pas douloureuse, une aiguille très fine et de très petites quantités de toxine sont utilisées, de sorte que l’inconfort causé par l’injection est minimal et comparable à une piqûre d’insecte. Si la possibilité d’une légère rougeur est exclue, le traitement ne laisse aucun signe visible et les activités normales peuvent être reprises immédiatement après.

En savoir plus :

Botox Marseille

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *